mandela-2

Vous avez inspiré, Monsieur Mandela

mandela-2

Vous avez donné à une génération le goût de l’autre.

Inscrit tolérance, pardon et clémence dans les âmes des mômes

Qui vous ont découvert comme moi en 1988.

Pleurant devant leur télé en bois, en comprenant le poids

De votre détention grâce aux gloires rockeuses

Dans un furieux Wembley.

 

Pas de quoi tout comprendre, à onze ans.

Mais la flamme que vous avez allumée

Dans nos coeurs continue à nous chauffer au

Dialogue et à l’entraide. Merci Monsieur Mandela !

Vous ne méritez pas d’être tutoyé.

Ni icônisé, réduit à un symbole ou à une chanson.

Vous méritez d’être dans le plus grand des panthéons

Le fond de nos coeurs.

Le seul hommage que je vous souhaite,

En cette fin d’hiver d’une vie inspirante,

Est la survie de la lutte pour un monde commun.

 

Pour qu’il reste des hommes pour qui la justice

Et la liberté pour tous n’est pas une utopie,

Mais l’objectif unique, absolu, indiscutable.

Je souhaite sans y croire

Qu’aucune personne votant trop à droite ne vous rende hommage.

Renvoyer à ses responsabilités, promouvoir la concurrence,

Glorifier la réussite individuelle, renoncer à l’entraide,

Conchier le partage, fermer les frontières,

Réduire la tolérance à un truisme pour soupers en ville,

Sont trop loin de votre bonté pour qu’un salut

De cette engeance ne salisse vos exploits.

 

Depuis 1988, nous avons grandi Monsieur Mandela

Pour vous saluer, nous vous consacrons des actes de bonté silencieux.

Que chaque geste vers l’autre, désintéressé et sans spectacle

Vous soit envoyé comme l’ultime compliment

Au héros que êtes, source de paix.

 

Cet article vous interpelle ? Laissez-nous un commentaire ici !