559853_10151284810093919_1247205056_n

The Good Men Project

Le projet social et médiatique The Good Men Project est une source d’inspiration pour L’homme simple. Ce site anglophone, basé à Boston, traite des masculinités à travers de multiples prismes. L’équipe de rédaction est très bien fournie et les articles sont passionnants.

Magazine pour hommes

The Good Men Project est un magazine en ligne. Un blog extrêmement bien fourni. Et une communauté de femmes et d’hommes qui croient en la possibilité d’une masculinité pacifiée et juste.

559853_10151284810093919_1247205056_nNous aimons la philosophie et la qualité des articles. The Good Men Project s’est créé en opposition à la presse magazine pour hommes habituelle, regorgeant de photos de femmes nues, de signes extérieurs de domination et de galvanisation pseudo-virile. 

« Nous avons démarré ce projet pour aider les garçons à risque et pour entamer une conversation de fond sur la masculinité » Tom Matlack fondateur de The Good Men Project.

« En convainquant les garçons qu’ils ne doivent pas exprimer leurs émotions, qu’ils doivent courir et avoir du succès, on les coupe de leur vie émotionnelle » M. Matlack a démarré le projet pour créer une communauté. Un réseau où les hommes peuvent partager leurs doutes et leurs expériences. La paternité, la sexualité, la dépendance. Et parler de ce qu’on ne nous a pas appris. Le bonheur d’être tolérant, les vertus de l’écoute, l’intérêt d’être père.

L’entreprise est de taille. Une direction à huit membres, une trentaine de contributeurs et tout ce qui se fait de moderne dans les théoriciens de la masculinité américaine aujourd’hui.

Le ton est parfois théorique, mais souvent très divertissant. Le site considère que les hommes ne sont pas des ânes, qu’on peut leur parler – ou leur écrire – des propos sensés en s’abstenant de les couvrir de publicité.

Des articles sur des sujets légers sont également régulièrement publiés. Dans le fond, le contenu n’est pas très différent de la presse masculine habituelle, les thèmes développés dans GQ ou Esquire sont également présents dans The Good Men Project. Parfois même avec un avis semblable. Mais l’ensemble est mille fois plus éthique et défendable.

La vision du site ne fait pas référence au féminisme. Mais la démarche est claire : l’homme doit se débarrasser du patriarcat, de l’autoritarisme, du sexisme, du racisme et de l’intolérance. Dieu sait si ces chevaux de bataille sont étrangers à la majorité des publications pour hommes aujourd’hui.

L’homme simple recommande donc aux lecteurs ce site de base. Qui inspire sa production. Suivre les comptes twitter et facebook du site permet aussi d’aérer son flux de nouvelles, grâce à des propos intelligents, justes et qui aident les hommes à voir plus clair dans leur comportement et leurs choix.

Par bien des aspects, la vision et les objectifs de l’homme simple sont proches de The Good Men Project. C’est Blandine Grosjean, rédactrice en chef de Rue89 qui nous a fait découvrir ce site, au moment de la publication des premiers articles de l’homme simple. Nous lui en sommes très reconnaissants.

 

Cet article vous interpelle ? Laissez-nous un commentaire ici !