Archives par mot-clé : Objectification

Les 15 affiches choc de la campagne « arrêtons ce délire avec la beauté »

 

La campagne Stop the beauty madness (arrêter ce délire avec la beauté !) ouvre la discussion sur notre rapport à la beauté physique des femmes. 

Elle nous concerne, nous les hommes. Elle questionne avec efficacité notre obsession pour la beauté physique et notre catégorisation des femmes en fonction de leur apparence.

Cet héritage culturel, patriarcal, machiste, qui fait de nous des examinateurs de corps féminins doit être remis en question.

Depuis des lustres, dans tous les magazines masculins, dans tous les films et surtout dans les bouches de nos pairs, le jugement est permanent. Nous avons grandi avec ça et il faut maintenant nous en défaire pour vivre une vie plus juste et des relations plus saines.

L’homme simple soutient la campagne Stop the beauty madness. Suivez-là sur Facebook, Instagram et Twitter.

Texte de la campagne, traduit par L’homme simple

Au bout d’un moment, tu en as simplement assez !

Assez des standards impossibles. Assez de l’image idéale. Surtout, tu en as assez de l’impression de « pas suffisant » quand il est question de ta propre beauté.

Arrive un moment où une culture féminine toute entière en a eu assez. Ce moment, c’est maintenant.

Bien sûr que j'ai une relation. Avec ma balance.
Bien sûr que j’ai une relation. Avec ma balance.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes nous rejoignent pour chanter les vérités d’une nouvelle beauté. Nous sommes une nouvelle tribu et nous savons qu’il est leur de reprendre nos rues. Cela commence par retrouver notre confiance en nous, changer les standards que nous nous imposons et honorer nos vérités profondes sur ce que cela signifie d’être « suffisante ».

Donc, si je lisse mes cheveux, j'irai plus loin dans la vie ? Okay, mais est-ce de la liberté ?
Donc, si je lisse mes cheveux, j’irai plus loin dans la vie ? Okay, mais est-ce de la liberté ?

 

Ce que je ressens quand tu me regardes, à la salle de sport
Ce que je ressens quand tu me regardes, à la salle de sport

Nous sommes témoins du changement. Nous, les femmes, nous savons que nous en avons terminé avec la compétition et la comparaison. Que le jeu beauté/laideur est fini. On se réveille de l’invraisemblable hypnose tyrannique de la beauté.

Ce moment gênant quand tu essaies de décider si je suis jolie.
Ce moment gênant quand tu essaies de décider si je suis jolie.

 

Assez intelligente. Assez talentueuse. Pas assez blanche. #pasobtenuleposte
Assez intelligente. Assez talentueuse. Pas assez blanche. #pasobtenuleposte

 

Nous sommes déterminées à arrêter le délire de la beauté. Pour nous-mêmes, pour nos mères, nos soeurs et nos filles.

Mon copain dit que j'ai pris quelques kilos.  J'adore savoir qu'il continue à me guetter.
Mon copain dit que j’ai pris quelques kilos.
J’adore savoir qu’il continue à me guetter.

 

Une partie de ce progrès comprend la révélation des sales vérités de notre culture. C’est de ça que cette campagne parle.

Comme ça, maman ?
Comme ça, maman ?

 

Je ne suis pas anorexique.  Je ne suis pas malade.  Je ne suis pas un fil de fer.  Je suis mince, c'est une morphologie.
Je ne suis pas anorexique.
Je ne suis pas malade.
Je ne suis pas un fil de fer.
Je suis mince, c’est une morphologie.

 

Ce sont des mots forts qui révèlent les idées qui doivent être comprises pour ce qu’elles sont. Ce n’est pas toujours agréable de découvrir ce qui est caché dans notre psyché, ou juste en-dessous de la surface. Mais c’est essentiel de le comprendre, pour le changer.

J'imagine que tu n'attends pas de moi que je sois un docteur plus tard.
J’imagine que tu n’attends pas de moi que je sois un docteur plus tard.

 

Mes atouts ? Tu es en train de les regarder.
Mes atouts ? Tu es en train de les regarder.

 

Bienvenue dans un monde nouveau – que nous créons ici et maintenant. Dans ce monde, notre beauté est définie par nos vraies qualités et pas par des mesures yeux-nez et poitrine-taille-hanches. Dans ce monde, nous SAVONS que nous sommes davantage que notre apparence, notre taille et notre forme. Dans ce monde, nous rejetons notre rôle de consommatrices hypnotisées et prenons en main le changement.

Pas un homme. Pas une bête.  Pas une dingue. Pas en train d'essayer de prouver quelque chose.  Juste en train de faire un choix.
Pas un homme.
Pas une bête.
Pas une dingue.
Pas en train d’essayer de prouver quelque chose.
Juste en train de faire un choix.

 

"Très intelligente et assez jolie". Ouais, j'entends ça souvent.
« Très intelligente et assez jolie ».
Ouais, j’entends ça souvent.

 

Maintenant plus que jamais, ce monde a besoin que nous arrêtions de nous fondre dans un moule d’idées trop petit pour nous.

Nous sommes ici nombreux pour bousculer la tranquilité, créer une nouvelle culture autour de la beauté. Nous sommes ici pour nous sauver et sauver nos enfants de nos obsessions infantiles et destructrices. Nous sommes ici debout, pour continuer nos vies.

Ma valeur
Ma valeur

 

Les objets dans cette image peuvent être plus petits qu'il ne paraissent.
Les objets dans cette image peuvent être plus petits qu’il ne paraissent.

 

On va où là ?
On va où là ?

 

Qu'est-ce que j'ai appris à l'école aujourd'hui ?  Grosse Truie Baleine Sous-humaine Dégueulasse Pourquoi tu ne te suicides pas ?
Qu’est-ce que j’ai appris à l’école aujourd’hui ?
Grosse
Truie
Baleine
Sous-humaine
Dégueulasse
Pourquoi tu ne te suicides pas ?

 

A Stop the Beauty Madness, nous sommes ici pour vous, pour tout le monde, pour  nous. Nous espérons que vous nous rejoindrez en partageant nos affiches, en suivant nos formations et en ajoutant vos voix à la conversation.

Publicités sexistes, avec des hommes dedans!

Brillante vidéo dans laquelle les hommes remplacent les femmes pour des publicités glamour revisitées.

 

Le site de contenu viral BuzzFeed ne diffuse pas que des âneries. Il fait également produire du contenu mutimédia qui est, parfois, de bonne qualité.

La preuve avec cette vidéo. Dans ces scènes d’annonces publicitaires, les hommes remplacent les femmes dans des positions d’inspiration sexuelle. Mis en avant comme des objets. Laissés au désir de possession des consommateur-trice-s. Pour vendre n’importe quel produit.

Hommes publicité

Renverser la perspective donne un sujet de conversation bien senti et permet d’interroger notre regard. Si les deux publicités sont valables, alors pourquoi les films mettant en scène des hommes dans ces positions ne sont-ils pas plus courants ? Si les scènes avec les hommes sont ridicules, pourquoi ?

Pour continuer la lecture, on peut lire ce papier du site Madmoizelle sur l’objectification féminine dans la publicité, ou cet ancien article de l’homme simple sur le renversement des rôles.

 

 

 

 

Une musicienne montre comment les femmes sont modifiées dans les clips vidéos

Dans un clip de trois minutes, une femme ordinaire devient une créature virtuelle

L’objectification des femmes dans les médias, dans les publications papiers, à la télévision ou au cinéma est un outil de l’oppression masculine. En déconstruisant la façon dont elles sont mises en scènes pour satisfaire au fantasme du mâle dominant, on apprend à réduire notre confiance dans les images et à questionner ce qu’on voit.

La musicienne hongroise Boggie (Csemer Boglarka) a créé cette belle vidéo pour sa chanson « Nouveau Parfum ». Elle illustre les modifications faites sur le visage d’une femme par des logiciels intelligents. Pendant qu’elle est assise et qu’elle chante, un logiciel imaginaire promène des outils de modification sur son visage et applique des changements toujours plus importants.

A la fin, un visage parfaitement hollywoodien, différent de la chanteuse du départ apparaît. Les changements sont ceux que les canons actuels de l’attractivité féminine ont construit, basé naturellement sur la construction du désir masculin.

Objectification modification femme

 

Via