Réussir sa vie

Réussir sa vie en trouvant l’équilibre

Gérer son travail, gérer sa vie personnelle : faites vous partie de ceux qui y arrivent ? Cécile Vandorme Martin interroge les hommes sur l’art de réussir sa vie.

Et cette injonction réussir la conciliation de ses temps de vie, est-ce un idéal ? ou une réalité –déjà- pour certains ? Ou est-ce juste un truc comme cela, dont parle votre compagne et dont vous entendez parler (de plus en plus) dans les médias ?

Réussir sa vie

Toutes ces questions, je sais que vous vous les posez. Et je peux aider à y trouver des réponses.

Je suis entourée d’hommes – le mien déjà (mais son avis est biaisé par notre cohabitation !), mais aussi des amis, des collègues, des relations de travail. Je les écoute s’étonner, se questionner et finalement réfléchir quand j’aborde le sujet à la fois de l’égalité femme-homme, et du work family balance.

Et je sais que cela les perturbe. Or, je ne veux pas me mettre à votre/leur place. Car même si je râle (un peu) sur les inégalités entre femmes et hommes, pour rien au monde je ne souhaiterais devenir un homme. (Oui, parce que cela a des avantages d’être une femme… mais tel n’est pas le sujet !)

Par contre, je peux essayer de me projeter un peu, et de mon point de vue féminin, donner des moyens qui pourraient vous inciter à y arriver.

Je me suis mise à la place d’un homme…

Pour cet article, je l’avoue je me suis quand même un peu mise à votre place !

Car oui je pense que femmes et hommes ne sont pas si éloignés, voire opposés que cela et je suis certaine que nous avons beaucoup en commun, en tous cas en ce qui concerne l’articulation des temps de vie, et l’aspiration au bien-être.

Même si cela semble dur pour vous, les hommes, de l’avouer. Pour preuves, mes conversations avec ces amis, collègues … qui semblent trouver normal que, eux, se sacrifient (et leur santé, et leur plaisir de vivre, et la joie de voir grandir leurs enfants) pour ramener un salaire à leur famille. Ils trouvent également normal que ce soit leur femme qui, elle, sacrifie sa carrière pour gérer leurs enfants. Pourquoi la « balance » dans ce couple est-elle totalement déséquilibrée ?

Sacrifier pour réussir sa vie ?

J’ai volontairement parlé de sacrifice, même si vous ne le ressentez pas comme cela. Mais pour certains, une fois les années professionnelles terminées c’est leur propre mot. Ils se rendent compte de tout ce à côté de quoi ils sont passés et des conséquences aussi sur leur santé.

Une fois le constat effectué de cette répartition des tâches dans la famille, il convient de se poser…des questions. Attention risque de bouleversements à venir ! Car elles vont forcément déranger, remettre en cause des façons de penser, des comportements observés autour de vous et adoptés depuis toujours. L’enfance le plus souvent.

Mais j’en reparlerai ultérieurement, car ce sont ces stéréotypes que l’on intègre et que l’on fait siens, au risque d’aller à l’encontre de ses propres envies/besoins/valeurs/croyances.

Les étapes vers la réussite…dans la conciliation de vos temps de vie

La première étape, indispensable, est de définir ce qui vous permettra de dire que vous y arrivez, que vous réussissez votre vie.

C’est à dire de définir vos critères de succès.

Attention, cette définition sera amenée à évoluer, pour s’adapter aux nouvelles étapes de votre vie perso ou de votre vie pro. Pour un jeune papa, ce sera de s’engager pleinement dans l’éducation de ses enfants, pour un père d’adolescents, de déjeuner avec chacun de ses enfants une fois par semaine, pour un autre, de ne pas rentrer après 21h plus de 2 soirs/semaine pour passer du temps sur son projet associatif ; Et cela peut aussi être : se sentir plus épanoui, moins stressé…reprendre le sport.

Ensuite, comptez sur vos réseaux … d’aide. Pas le réseau professionnel mais toutes ces personnes sur lesquelles vous allez vous reposer pour le quotidien familial. Ceci afin de n’être présent que pour les moments à haute valeur ajoutée avec vos enfants et conjoint-e-s.

Cela peut se faire par l’embauche d’une femme de ménage/jardinier mais aussi en faisant appel à vos voisins, et aux parents des copains de vos enfants pour le co-voiturage ou la garde pendant les vacances.

La troisième étape sera de redonner leur place à toutes ces technologies qui peuvent enrayer cette nouvelle mécanique que vous mettez en place. Décider quand, où et comment vous serez joignable pour le travail sera un vrai challenge. Mais qui en vaut la peine.

Plutôt que de subir vos outils, faites en des alliés dans votre conquête d’un équilibre de vos temps de vie . Soit en refusant toute consultation du smartphone quand vous êtes à la maison/avec vos enfants ou en week end, ou en vos autorisant des plages bien délimitées de consultation.

Enfin, impliquez toute la famille !
En effet pas de réussite si vos objectifs de succès ne sont pas partagés/partageables. Il vous faut privilégier une vision partagée de la réussite pour tous, et instituer les mêmes règles avec votre conjointe et les enfants, surtout quand ils commencent à grandir.
Bien sûr ce ne sont que quatre conseils parmi tant d’autres, mais pourquoi ne pas commencer par ceux là ?

 

Conciliation vie privée vie professionnelleCécile Vandorme Martin est spécialisée dans les ressources humaines et la conciliation vie privée vie professionnelle. Elle dirige le site féminin-business.com sur lequel elle publie de passionnants articles sur les relations hommes-femmes et la vie professionnelle.

Cet article vous interpelle ? Laissez-nous un commentaire ici !