Impressionner une femme

Messieurs, pour la séduire appelez-la !

Les gars, si vous voulez vraiment impressionner une femme qui vous intéresse, prenez votre téléphone… et appelez-la.

Rock, fiction, élégance… et coups de téléphones. Est-ce que tout cela est déjà mort ?

Et bien, merde à la mort. Parce que tu as un numéro ! Cette combinaison numérique magique que tu possèdes appartient à une femme qui t’attire. C’était dans une fête, un bar, sur internet, dans un marché bio, un club de lecture, un café, un mariage, un enterrement, peu importe. Ce qui importe, c’est que tu as son numéro. L’accès à sa poche !
Que vas-tu faire maintenant ? L’appeler ?

Mais bon Dieu non ! Pourquoi l’appellerais-tu ? Pourquoi ne lui enverrais-tu pas simplement un message ? C’est tellement plus SIMPLE !

Tu sais parfaitement comment envoyer un message plein d’une romance irrésistible, de points de suspensions suggestifs, de simulacre d’intérêt passionné et d’humilité. Par exemple : « J’espère que tu vas bien.. » Deux points de suspension. Pas trois. Trois, c’est genre je m’en fous. Non. Deux points de suspension, c’est ton accroche à toi, ton message du bout des lèvres, ton côté James Dean. La version écrite du coup d’oeil à ses reins ou de la main glissée sur sa nuque.

Pourquoi donc appellerais-tu alors que tu sais faire tout ça ?

Tu apparais comme un homme au milieu des garçons

Tous les types, mecs, gars, chouettes gars, zigues, tanches, branques, rock stars, étalons, futurs maris, maris volages commencent leur relation avec une femme par un SMS.

Donc, si tu agis de la même manière que tous les hommes que cette femme attirante à rencontré, pourquoi lui importerais-tu ?

Comment pourrait-elle t’identifier comme ayant une valeur ajoutée si tu te fonds dans le moule général de tous les adultes qu’elle a rencontré ?

Si tu l’appelles alors là..

Si tu l’appelles alors là, tu seras différent dès l’instant où elle verra ton appel entrer sur son appareil. Une explosion en une seconde ou deux dans son esprit. Le temps de comprendre qu’un homme, un vrai, est en train de l’appeler.

Bon sang, quel courage !

Appeler, c’est chaud. Appeler, c’est de l’audace. Du beau boulot. Aujourd’hui, alors que tout le monde s’écrit des messages courts, les femmes – au moins les femmes assez matures, pas celles qui diront Bêêêê, pourquoi est-ce qu’il m’appelle ? i – apprécieront cette audace, cette belle ouvrage.

Mais il ne faut pas agir comme si tu t’étais jeté du haut du Grand Canyon, bien sûr. Même si c’est la première fois que tu l’appelles. Même si c’est la première fois que tu appelles une femme de ta vie, pense que c’est simplement ta manière de faire. Ce que tu fais d’habitude. La procédure standard, Madame ! Parce que si tu le joues profil bas, l’audace apparaît encore plus chevaleresque.

Le gentleman appelle

Avec un seul acte courageux, tu lui montres que deux choses ont ressuscité : l’appel téléphonique et l’élégance.

Envoyer un message, c’est comme le rêve absurde d’un gain à la loterie. Appeler, ça pose un homme qui sait ce qu’il fait, ce qu’il veut et qui bosse pour l’obtenir, tranquillement.

C’est l’essence du gentilhomme. Tu ne veux pas de cadeau, de privilège. Tu veux gagner ce qui as de la valeur. Tu y travailles. Et tu veux jouir des fruits de ce travail.

Il n’y a aucun doute, mon ami, cette femme remarquera tes efforts élégants et courageux.

Existe-t-elle vraiment ?

Veut-elle d’un rendez-vous avec un homme ? Est-elle prête, désireuse, capable, de me rencontrer ?

Et si tu n’étais pas le seul intéressé par elle ? Si il y avait 116 autres hommes en train d’essayer de la séduire ? Si demain, elle quittait le pays ?

Dans un moment de courage stupéfiant, j’ai obtenu un jour le numéro d’une femme qui me plaisait énormément, dans un bar. Quelques jours plus tard, je l’ai appelée et l’ai entendue me dire : « Désolé, je déménage en Corée ce week-end ». Malgré le ridicule de la situation, j’étais satisfait d’avoir appelé. Que serait-il arrivé si je lui avais écrit ? Et bien, j’imagine que le nouveau propriétaire de son numéro de mobile aurait vécu difficilement mon harcèlement numérique !

Bien sûr, elle t’as donné son numéro. C’est un bon signe. Qui signifie probablement qu’elle est attirée par toi. Mais parfois non. Parfois, elle te donne son numéro parce qu’elle voulait te faire plaisir. Ou se débarrasser de toi. Peut-être qu’elle aimerait bien, mais que sa situation est compliquée. Peut-être qu’elle est un homme et que ça t’intéresse moins.

Alors, au lieu de passer des heures, des jours ou des semaines à écrire des messages, prends dix minutes pour l’appeler et en savoir plus sur elle. Tu seras surpris de découvrir ce que tu peux apprendre sur une personne grâce à ses habitudes au téléphone.

Est-ce qu’elle prend l’appel ? Si tu laisse un message, te rappelle-t-elle dans les jours qui suivent ? A-t-elle l’air heureuse de t’entendre ? Est-elle timide, distraite ou absente ? Ou est-ce qu’elle engage la conversation ? T’accorde-t-elle le bénéfice du doute ?

Existes-tu vraiment ?

Quand tu appelles une femme, il n’y a pas moyen de feindre. La conversation est en direct. Pas moyen de se cacher derrière un écran. Pas de réponses vagues. Un coup de téléphone est si réel qu’un silence de plus de quelques secondes peut devenir tout à fait insupportablement bizarre.

C’est pour cela que tu dois l’appeler. Tu cherches une conversation réelle, avec un autre humain. D’une certaine manière, tu te testes. Tu sauras si tu souhaites vraiment passer du temps avec quelqu’un ou si tu veux plutôt rester seul. Si tu n’es pas en train de faire un effort auquel tu ne consacres que la moitié de ton envie.

Parce que si tu n’appelles pas, tu n’es pas vraiment engagé.

C’est très remballer un homme au téléphone !

Voici à quel point c’est facile pour les femmes de rejeter les hommes par message :

….

Les trois points de suspension ci-dessus ne représentent rien, le vide. Et oui, pour rejeter un homme par SMS, les femmes utilisent: rien !

Je parie que vous connaissez très bien ce scénario :

Il écrit : Salut ! Tu veux sortir un de ces soirs ?

Elle écrit : (pas de réponse)

Il : On mange ensemble ce week-end ?

Elle : (pas de réponse)

Il : Comment ça va ?

Elle : (pas de réponse)

Il : Tu reçois mes messages ?

Elle : (pas de réponse)

Mais si tu engages la conversation avec un femme au téléphone, elle te rencontreras en tête à tête presque à coup sûr. Il faut simplement demander.

T’ai-je convaincu d’entrer en relation en l’appelant ? Partage ici, dans les commentaires tes pensées, questions ou idées. Désolé, je ne prends pas d’appels !

Adaptation par L’homme simple, d’un texte du blog amusant et sensé justcallher.com sur la séduction.

Photo arileu Flickr

Cet article vous interpelle ? Laissez-nous un commentaire ici !