La séduction, les sous-vêtements et la Corée du Nord. Nuances et délicatesse.

Björn Borg va bombarder la Corée du Nord de sous-vêtements

La séduction, les sous-vêtements et la Corée du Nord. Nuances et délicatesse.
La séduction, les sous-vêtements et la Corée du Nord. Nuances et délicatesse.

Les sous-vêtements Bjorn Borg

La marque suédoise de sous-vêtements, au nom de l’ancien champion de tennis, a lancé une campagne de publicité insolite. 

Les internautes doivent choisir, sur le site de la marque, un endroit du monde en manque de séduction. Et la marque propose d’y lâcher ce qu’elle appelle des bombes de séduction massive le 31 octobre, soit 450 pièces de sous-vêtements. Par avion.

Pour l’instant, les milliers de participants plébiscitent la Corée du Nord !

Dans 22 jours, on saura si ces sous-vêtements contiennent la paire de ce qu’il faut pour mener les dirigeant-e-s au bout de leur coup de publicité.

 

C’est rigolo de dire que la Corée du Nord manque de séduction, non ?

Pour prolonger la plaisanterie, on peut ajouter que la Corée du Nord pratique le camp de concentration, la torture, l’exécution en public, les travaux forcés et la famine du peuple organisée par la dictature.

Que les libertés d’expression, d’information et d’association n’existent pas et qu’au péril de leurs vies, des milliers de Nord-Coréens s’évadent vers la Chine pour y chercher de la nourriture avant d’être renvoyés à Pyong Yang pour être internés dans des camps de concentration où ils seront torturés.

Krisprolls, en Suédois, ça se dit Krisprolls.

 

 

 

Cet article vous interpelle ? Laissez-nous un commentaire ici !