Tous les articles par L'homme simple

Le meilleur parfum pour homme

Comment appliquer le meilleur parfum pour homme

L’homme simple applique du parfum avec parcimonie et bon sens. Croire les magazines masculins et la publicité vous incite à tenter d’être un mélange de David Beckham et de Michou. Ce n’est souvent pas très réussi et mène les plus perfectionnistes d’entre nous à des mélanges musc-patchoulis inopportuns qui inondent des cachemires qui ne méritaient pas ça.

Crédit image : bonnegueule.fr
Crédit image : bonnegueule.fr

Pour être simple, beau et bon – ce que ce blog propose à ses lecteurs – l’homme simple choisira des parfums discrets et en usera avec humilité !

Deux coups de spray, sur la peau

Pas plus. Et pas ailleurs. Fuyez les vantards qui vous conseillent d’en oindre vos cheveux, vos aisselles ou – pire – vos parties génitales. Le parfum s’applique sur la peau du torse, en sortant de la douche, en deux coups de spray.

L’erreur classique du mâle frénétique est d’augmenter la dose en cas d’intention charmeuse. Que ce soit pour votre patron, votre belle-mère ou la femme qui vous fait soupirer, il en va du parfum comme des roulements d’épaules : doucement les gaz !!

Votre principal atout est d’être propre et frais. A moins d’un régime alimentaire contrarié ou d’hygiène douteuse, vous sentez délicieusement bon l’humain sans artifices. Le parfum est une accroche, pas une tapisserie qui cache les trous !

Crédit image : tumblr.com
Crédit image : tumblr.com

Vous ne sentirez jamais le bois touffu et les épices moirées avec une note de citron !

Etre ou paraître. L’éternel dilemme vaut pour le parfum. Mais ce conseil vous aidera peut-être à choisir votre fragrance : choisissez un parfum qui sent ce que vous êtes. Et évitez les parfums qui sentent celui que vous aimeriez être. Regardez-vous, demandez-vous ce que vous pensez dégager et sentez les parfums dans un rayon spécialisé.

Les images de James Bond, James Dean et tous ces mecs qui s’appellent James dans les publicités ne vous facilitent certes pas la tâche. Mais vous trouverez bien en vous quelque chose d’agréable, de fin, que vous pensez que vos semblables apprécient. C’est cette touche que vous chercherez en comparant les parfums.

Crédit image : tumblr.com
Crédit image : tumblr.com

Dans le doute, votez le classique !

Vous trouverez donc le parfum qui vous va en suivant le conseil ci-dessus. Si cela vous est vraiment impossible, choisissez un grand classique et usez en avec la parcimonie recommandée. Comme avec un costume noir bien taillé et une chemise blanche impeccable, vous serez à l’abri de l’erreur.

Le choix de l’homme simple va naturellement vers l’Eau Sauvage de Dior. Cette eau de toilette ne vous fera pas remarquer, mais les fins nez vous reconnaîtront élégance et bon goût. C’est pas mal pour un début.

Crédit image : Dior
Crédit image : Dior

 

Comment ne pas tuer ses enfants en cas de divorce

La question de la masculinité en crise et le phénomène criminel des pères annihilateurs de famille. Comment divorcer sans perdre le contrôle ?

Note de publication : Cet article a été publié sur le site d’informations Rue89 / Le Nouvel Observateur, le 26 août 2013. Clic ici pour le consulter et participer au débat.

Le Guardian rapporte une étude de l’université de Birmingham, la première sur ce phénomène en expansion. Le professeur David Wilson et son équipe de criminologues ont étudié les dossiers de 59 hommes qui ont assassiné leurs enfants – et parfois leur épouse – entre 1980 et 2012, en Grande-Bretagne.

Ils ont cherché des points communs, des moyennes, qui permettent de comprendre ce qui a poussé ces criminels à commettre le geste final. A faire disparaître leur famille.

Masculinité en crise

Cette étude jette un regard intéressant sur un phénomène criminel qui n’avait pas été analysé jusqu’à aujourd’hui. Elle met en exergue la question de la masculinité en crise. 

Dans tous les cas analysés, la masculinité et la perception de pouvoir sont liées aux mobiles. Le rôle familial du père est central à l’idée que les meurtriers avaient de la masculinité. Par le meurtre de leurs enfants, ils accomplissent leur dernier acte d’homme puissant. (Source : Howard Journal of Criminal Justice  14 août 2013)

Crédit image : thepcinquirerer.com
Crédit image : thepcinquirerer.com

La masculinité en crise est l’idée que les hommes ne se sont pas adaptés aux changements de société. Que leur identité de mâle n’a pas été révisée. En d’autres termes : les femmes, le couple, la famille, le monde ont changé. Et l’homme est resté le mâle alpha qu’il se croit contraint d’être.

Sans en déduire que les hommes qui ont commis ces atrocités peuvent être excusés par cette tendance, on peut suggérer que la révision de la position dominante de l’homme dans la famille est souhaitable. C’est tout le mal qu’on se souhaite !

Les dimanches du mois d’août

Selon l’université de Birmingham, les criminels qui ont abattu, égorgé, gazé ou noyé leurs enfants et leurs épouses, durant ces trente dernières années :

  1. avaient 38 ans en moyenne
  2. avaient un emploi
  3. n’avaient aucun antécédent judiciaire
  4. sont passés à l’acte surtout durant des dimanches du mois d’août !

L’équipe de criminologues qui a étudié tous ces cas pour en révéler les traits communs a déterminé que le terme de « masculinité en crise » pouvait être utiliser pour la plupart des auteurs des infanticides. Le Professeur qui a dirigé l’équipe d’étude a déclaré que certains hommes sont incapables de s’adapter à la notion de famille qui est en développement, alors que les femmes y jouent un rôle plus dynamique que par le passé.

Dans 66% des cas, le mobile qui a poussé un homme a assassiner sa famille est la rupture familiale, souvent liée aux problèmes d’accès aux enfants. Et les quatre profils-types de ces criminels révèlent une crise liée à la perte de pouvoir du père, à la vision de l’homme-pourvoyeur idéal qu’ils perdent lors d’une rupture.

Crédit image : grilsjustwannahaveguns.com
Crédit image : grilsjustwannahaveguns.com

Cette étude rejoint de nombreux propos sur le même thème. La question du contrôle que l’homme veut conserver est au coeur de cette question masculine. Demeurer le patron lorsque l’unité familiale part à vau l’eau est impossible. Nombre d’hommes ne supportent pas cet affront.

Ce n’est pas une excuse

Le blog féministe Glosswitch rappelle que cette masculinité en crise n’est qu’une partie de l’explication. Que ce ne saurait être une excuse et que derrière cette crise des hommes, il y a les mutations des femmes, le rôle ingrat qu’elles continuent de supporter dans la famille traditionnelle, malgré des décennies de lutte.

Réviser le rôle de l’homme

Donner aux hommes les outils pour entrer en mutation et comprendre les nouveaux enjeux, se débarrasser de l’héritage patriarcal. C’est le propos de nombre d’institutions qui essaient aujourd’hui, grâce à l’assistance émotionnelle et aux campagnes de sensibilisation, de s’adresser directement à eux.

Soumission, virilité, domination, les images qui inspirent

Un homme viril

Nous aimons le travail du photographe Nir Arieli, rapportée par le Huffington Post étasunien. Avec cette série de portraits d’hommes dans des poses associées aux femmes dans notre culture commune, il dérange et provoque la réflexion. Qu’est-ce qu’un homme viril ?

Son travail illustre à merveille l’idée d’une identité masculine encombrée. Encombrée par la culture d’une masculinité hégémonique qui nous impose des atours chevaleresques, des positions dominantes.  Continuer la lecture de Soumission, virilité, domination, les images qui inspirent

Homme au foyer, un concept exotique

Homme au foyer, la révolution familiale n’aura pas lieu ! Si les habitudes et la répartition des tâches dans le couple peuvent être bousculées, adaptées, modernisées, la création d’une tendance aux stay at home dads (traduction anglaise du terme pères au foyer) n’est pas à l’ordre du jour.

newsweek-sahd
Le nombre de pères à plein temps augmente dans le monde industrialisé (il a par exemple doublé en dix ans aux Etats-Unis, article du Time), mais tout porte à croire que ce n’est qu’une niche, presque un hasard. La sortie aujourd’hui d’une nouvelle série télé réalité américaine nommée Modern Dads montre bien l’aspect hors du commun d’une telle aventure.

Ces hommes-mutants qui choisissent le rôle innefficient, non-profitable et hyper exigeant de chefs de l’éducation de leur descendance ne sont pas assez nombreux. Continuer la lecture de Homme au foyer, un concept exotique

Arrêtons de phubber – Savoir vivre et écrans portables !

Note publication : ce billet est cité comme base à l’article du journal français Rue89 / Le Nouvel Observateur du 24 août 2013. Consulter l’article en cliquant ici et participer au débat sur le site du journal.

Savoir vivre et écrans portables

Le phubbing, c’est une contraction de phone et de snubbing, l’équivalent du français snobber. On phubbe quelqu’un lorsqu’on interagit avec un écran mobile en sa présence.

Les nouvelles technologies sont apparues à l’homme sans notice sur le comportement. Pour s’être converti à la communication mobile sans s’interroger sur sa manière d’en user en groupe, l’humain sombre dans l’absurde antisocial. Réagissons !

Crédit image : stopphubbing.com
Phubbing : l’action de snobber quelqu’un dans un endroit social en regardant son téléphone au lieu d’accorder de l’attention Crédit image : stopphubbing.com

Les professionnels de la communication présentent souvent les échanges entre êtres humains comme une série de messages, transmis d’une personne à une autre personne. Ces messages peuvent être énoncés par par la bouche, mais le sont également naturellement par le corps.

Hausser les sourcils, les épaules, croiser les bras, incliner la tête en fronçant sont autant de manière de communiquer un message, du type « j’en doute », « cela m’étonne » ou « j’y réfléchis intensément ».

Quel est donc le message que donne un humain qui dirige son regard vers son téléphone portable alors qu’il se trouve avec un autre humain dans une situation d’échange ? Continuer la lecture de Arrêtons de phubber – Savoir vivre et écrans portables !

Excellente série télé : Justified

L’homme simple aime énormément la série Justified. Une ambiance superbe, des dialogues aux petits oignons. Justified est une des meilleures séries en cours de diffusion.

Notre goût pour cette belle production est forcément mis à mal par un traitement de la violence, du patriarcat et du machisme qui fait la part belle à l’encouragement à tous les vices qu’elle constitue. Mais l’homme simple n’est pas sectaire, pas parfait. Voici, avec Justified, une première critique paradoxale de nos esprits tordus !

Il est des histoires comme celles-ci qui n’ont rien d’universel. On ne sait pas bien pourquoi on s’intéresserait au travail et à la vie d’un marshall au fond du Kentucky. On ne savait pas non plus pourquoi les dealers de Baltimore pouvaient avoir de l’intérêt (dans le chef d’oeuvre achevé et disponible en coffret : The Wire). Et pourtant. Continuer la lecture de Excellente série télé : Justified